23 août 2006

Ghost World de Daniel Clowes (1999) éd. Vertige Graphic

« -Admets que tu détestes tous les mecs célibataires ! -C’est pas vrai ! Je déteste simplement ts ces insupportables losers extravertis et pseudo bohême d’étudiants en art ! -Cite moi UN seul mec qui dépasse la barre de tes exigences… T’as pas dit un truc sympa sur un mec depuis que t’es plus amoureuse de Bruce Lee ! » Enid et Rebecca viennent d’être diplômées du lycée.  L’été, elles errent dans la ville couverte de graffitis énigmatiques ‘ghost world’, à la recherche de... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2006

Lou ! de Julien Neel éd. Glénat (coll. Tchô)

Prix Jeunesse à Angoulême 2005 Il m’a fallu le tome 3 pour enfin  découvrir la délicieuse Lou ! Bravo, vraiment, pour une bande dessinée destinée aux jeunes filles qui ne les prend pas pour des imbéciles, et surtout qui plaira également aux adultes… Le dessin est magnifique, les couleurs pastels sont très agréables, et surtout le scénario fait toujours preuve de beaucoup de justesse. Avec en prime beaucoup d’humour, notamment grâce à la mère de Lou, auteur de « space opera » (sic). De bonnes... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 15:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 août 2006

La guerre des mondes de HG Wells (1898)

« La vie est redevenue réelle, et les inutiles, les encombrants, les malfaisants succomberont. Ils devraient mourir de bonne volonté. Après tout, il y a une sorte de déloyauté à s’obstiner à vivre pour gâter la race, d’autant plus qu’ils ne pourraient pas être heureux. D’ailleurs, mourir n’est pas si terrible, c’est la peur qui rend la chose redoutable. Et puis nous nous rassemblerons dans tous ces endroits. Londres sera notre district. Même, on pourrait s’organiser une surveillance afin de pouvoir s’ébattre en plein air,... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 14:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2006

Sauvons Beigbeder !

L’égoïste romantique de Frédéric Beigbeder, éd. Grasset (2005) Beigbeder ne se foule plus trop depuis qu’il est sûr d’être publié (ses récits sulfureux le seraient même sans son poste dans une maison d’édition…). Au moins le titre (emprunté à Fitzgerald) a le mérite d’être bien choisi : égoïste, il l’est effectivement plus que jamais, déjà dans Windows on the World (certes primé) il n’avait pu se limiter à la fiction pour nous gratifier un chapitre sur deux des conséquences du 11 septembre 2001 sur SA vie…... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 15:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 juillet 2006

Retour au collège de Riad Sattouf, éd. Hachette, coll. Fouine Illustrée (2005)

« vous n’entendrez pas de ‘nique ta mère’ ici… » Pour exorciser son angoisse tenace du collège (une ZEP près de Rennes), Riad Sattouf va faire un reportage dans un collège de riches, qui, selon lui, devrait lui donner de meilleurs souvenirs. Résultat ? On n’apprend pas grand-chose, si ce n’est que les ‘fils de’ sont de sales gamins qui ne pensent qu’aux marques et au sexe… Sattouf mélange ce qu’il voit avec ses souvenirs, et se complaît dans son rôle de loser éternel.  En résumé, c’est mieux que No sex in... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 17:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 juillet 2006

En ce moment, Il est beaucoup question de BD… C’est de la faute de Dostoïevski qui écrit Des bouquins de 800 pages Où chaque personnage est désigné par 3 noms… ### Le journal de mon père, Jirô Taniguchi (3 tomes, environ 300 p.) éd. Casterman (1995) « Moi qui n’étais pas revenu dans ma ville natale depuis plus de 10 ans, je découvrais peu à peu des facettes de mon père qui m’étaient inconnues. Je prenais conscience du fossé... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 16:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2006

La petite sirène de Junko Mizuno (2005) éd. Imho

Tura, Julie et Ai, trois sœurs, sont des sirènes prostituées qui attirent les pêcheurs dans les fonds marins pour mieux les tuer et en nourrir leurs enfants. La haine de Tura, l’aînée, est particulièrement dirigée envers le clan Utsumi qui a tué leur mère, à l’époque pour pouvoir revendre les yeux et les écailles. Alors lorsque l’usine mobile des Utsumi revient dans les parages, Tura cherche à les éliminer… c’est sans compter sur Julie qui s’éprend de Suekichi Utsumi et qui est prête à tout pour vivre aux côtés de son amant,... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2006

Des souris et des hommes (Of Mice and Men) de John Steinbeck (1937)

« Lennie reluctantly reached into his pocket. His voice broke down a little. ‘I don’t know why I can’t keep it. It ain’t nobody’s mouse. I didn’t steal it. I found it lyin’ right beside the side of the road.’ George’s hand remained outstretched imperiously. Slowly, like a terrier who doesn’t want to bring a ball to its master, Lennie approached, drew back, approached again. George snapped his fingers sharply, and at the sound Lennie laid the mouse in his hand. ‘I wasn’t doin’ nothing bad with it, George. Jus’... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 16:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 juin 2006

Les Déjantées de Maïtena (2003) éd. Métailié

« Avec toute cette xénophobie, les crises financières, la corruption, les incendies, les chômeurs, le clonage… enfin une bonne nouvelle, écoute ça : ‘plus de quarante jours sans football’ ! » Voilà un petit coup de cœur très… féminin. Maïtena croque avec justesse et beaucoup de recul les femmes actuelles. Star argentine, elle fait preuve d’une savante observation en décortiquant de façon incisive la vie quotidienne de nous toutes, ceci servi par un dessin clair et soigné. Quelque part entre Claire Brétécher et Lynda... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2006

Quartier lointain de Jirô Taniguchi, éd. Casterman Ecritures (2002) (Tome 1)

« Ainsi le train me conduisait vers ma ville natale… Mais pourquoi l’avais-je pris ? Une autre chose était curieuse : à aucun moment ne m’est venue l’idée de faire demi-tour. » Alph'Art du scénario au festival d’Angoulême 2003 Hiroshi, cadre japonais de 48 ans, revient d’un voyage d’affaires où il a un peu trop bu semblerait-il, et sans qu’il se souvienne de quoi que ce soit, le voilà dans le train qui mène à Kurayoshi, sa ville natale. Il décide alors d’en profiter pour s’y promener et note à quel point... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 15:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]