27 juin 2006

La petite sirène de Junko Mizuno (2005) éd. Imho

Tura, Julie et Ai, trois sœurs, sont des sirènes prostituées qui attirent les pêcheurs dans les fonds marins pour mieux les tuer et en nourrir leurs enfants. La haine de Tura, l’aînée, est particulièrement dirigée envers le clan Utsumi qui a tué leur mère, à l’époque pour pouvoir revendre les yeux et les écailles. Alors lorsque l’usine mobile des Utsumi revient dans les parages, Tura cherche à les éliminer… c’est sans compter sur Julie qui s’éprend de Suekichi Utsumi et qui est prête à tout pour vivre aux côtés de son amant,... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2006

Des souris et des hommes (Of Mice and Men) de John Steinbeck (1937)

« Lennie reluctantly reached into his pocket. His voice broke down a little. ‘I don’t know why I can’t keep it. It ain’t nobody’s mouse. I didn’t steal it. I found it lyin’ right beside the side of the road.’ George’s hand remained outstretched imperiously. Slowly, like a terrier who doesn’t want to bring a ball to its master, Lennie approached, drew back, approached again. George snapped his fingers sharply, and at the sound Lennie laid the mouse in his hand. ‘I wasn’t doin’ nothing bad with it, George. Jus’... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 16:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 juin 2006

Les Déjantées de Maïtena (2003) éd. Métailié

« Avec toute cette xénophobie, les crises financières, la corruption, les incendies, les chômeurs, le clonage… enfin une bonne nouvelle, écoute ça : ‘plus de quarante jours sans football’ ! » Voilà un petit coup de cœur très… féminin. Maïtena croque avec justesse et beaucoup de recul les femmes actuelles. Star argentine, elle fait preuve d’une savante observation en décortiquant de façon incisive la vie quotidienne de nous toutes, ceci servi par un dessin clair et soigné. Quelque part entre Claire Brétécher et Lynda... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2006

Quartier lointain de Jirô Taniguchi, éd. Casterman Ecritures (2002) (Tome 1)

« Ainsi le train me conduisait vers ma ville natale… Mais pourquoi l’avais-je pris ? Une autre chose était curieuse : à aucun moment ne m’est venue l’idée de faire demi-tour. » Alph'Art du scénario au festival d’Angoulême 2003 Hiroshi, cadre japonais de 48 ans, revient d’un voyage d’affaires où il a un peu trop bu semblerait-il, et sans qu’il se souvienne de quoi que ce soit, le voilà dans le train qui mène à Kurayoshi, sa ville natale. Il décide alors d’en profiter pour s’y promener et note à quel point... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 15:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 juin 2006

Rien de grave de Justine Lévy, éd. Stock (2004)

« Je le rends responsable de tout, à l’époque. Ma tristesse, c’est lui. Mes cauchemars, c’est lui. Ma boulimie et mon anorexie, la mort de ma grand-mère et l’assassinat du commandant Massoud, le mauvais temps, le SRAS, le conflit israélo-palestinien, ma première ride, mes yeux cernés, c’est encore et toujours lui. » Vous vous souvenez de l’évènement phare des magazines people de l’année 2004 ? Justine Lévy, fille de BHL, vient d’être plaquée par son philosophe de mari, Raphaël Enthoven pour l’apprentie chanteuse... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 16:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 juin 2006

Maus de Art Spiegelman (1978-1991)

Prix Pulitzer 1992 Une bande dessinée-fleuve : Lors de leurs conversations Art Spiegelman soutire à son père son histoire personnelle dans l’Histoire de l’Holocauste : de 1935 à 1945 Vladek raconte son parcours qui fut une éternelle fuite : d’abord les discriminations envers les Juifs, les ghettos, le marché noir, les cachettes improbables pour finalement arriver aux camps de concentration, et à la libération. Ici les Juifs sont des souris, les Allemands des chats, les Polonais des cochons et... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 17:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2006

L’Attrape-cœurs (The Catcher in the Rye) de JD Salinger (1951)

« Take most people, they’re crazy about cars. They worry if they get a little scratch on them, and they’re always talking about how many miles they get to a gallon, and if they get a brand-new car already they start thinking about trading it in for one’s that’s even newer. I don’t even like old cars. I mean they don’t even interest me. I’d rather have a goddam horse. A horse is at least human, for God’s sake. » ### Après Cécile et Marie-Antoinette, on continue dans notre... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2006

This is Versailles !

Marie Antoinette de Sofia Coppola On trouve des critiques çà et là et des tas d’autres gens sur le net qui ont leur avis sur la question ! Je reste quand même un peu perplexe devant cette remarque parce que pour ma part, ça ne m’a pas interpellé. Marie Antoinette, héritière des Habsbourg, est mariée à l’âge de 15 ans au Dauphin de France, Louis Auguste. Le film est centré sur ses jeunes années où l’ennui, la difficile compréhension des mœurs de la Cour ainsi que les relations complexes avec son mari la... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 17:08 - Commentaires [5] - Permalien [#]
05 juin 2006

Bonjour tristesse de Françoise Sagan (1954)

« Sur ce sentiment inconnu dont l’ennui, la douceur m’obsèdent, j’hésite à apposer le nom, le beau grave nom de tristesse. C’est un sentiment si complet, si égoïste que j’en ai presque honte alors que la tristesse m’a toujours paru honorable. Je ne la connaissais pas, elle, mais l’ennui, le regret, plus rarement le remords. Aujourd’hui, quelque chose se replie sur moi comme une soie, énervante et douce, et me sépare des autres. » Luxe, calme et volupté : un été brûlant sur la Méditerranée. Cécile, 17 ans, jouit de... [Lire la suite]
Posté par patedamande à 15:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]