04 mai 2006

Découpé en tranches de Zep, éd. Seuil (2006)

2020864614.01.lzzzzzzz

« Je dessine pour apprivoiser le monde… »

Sous forme de tranches de vie, Zep illustre de courtes pensées autobiographiques…

Plus touchant que le maintenant trop commercial Titeuf, et plus proche de son travail sur L’Enfer des concerts, il s’agit d’un album à la fois tendre, drôle et parfois émouvant.

Les interrogations liées à l’enfance, les interrogations liées au fait d’être parent, les interrogations liées à la mort, l’amour de la musique, et autres thèmes universels qui établissent une proximité entre l’auteur et son lecteur. Un peu court néanmoins.

Je note que Zep représente sa femme Hélène Bruller bien plus belle qu’elle ne se dessine elle-même ! (dans Je veux le prince charmant et Je veux toujours le prince charmant par exemple)

Posté par patedamande à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Découpé en tranches de Zep, éd. Seuil (2006)

Nouveau commentaire